4-й Московский фестиваль французской песни прошел 23-24 октября 2009г. и был посвящен французской эстраде 60-х годов. Лучшие песни из репертуара Джонни Халлидея, Эдди Митчелла, Шейлы, Сильви Вартан, Далиды, Клода Франсуа, Нино Феррера, группы "Черные носки" и "Дикие коты" воссоздали неповторимую искрометную атмосферу тех лет. После концерта состоялась ретро-дискотека Yé-Yé, на которой зрители могли попробовать свои силы в модных в 60-х годах американских танцах: твист, рок-н-ролл, мэдисон.
Le 4-e Festival de la chanson française de Moscou s'est déroulé les 23-24 octobre 2009 et a été consacré à aux variétées françaises des années 60. Les meilleures chansons du répertoire de Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Sheila, Sylvie Vartan, Dalida, Claude François, Nino Ferrer, des groupes "Chaussettes noires" et "Chats sauvages" ont recréé une atmosphère inimitable et pétillante de l'époque. Après le concert une discothèque Yé-Yé a eu lieu où les spectateurs ont pu s'essayer aux danses américaines en vogue aux années 60: le twist, le rock'n'roll, le madison.

***

"La féerie d'hier a été au top niveau! Le sourire ne quittait pas mon visage tout le long de ce spectacle magique. Ravissement et admiration! (ces deux mots semblent être des synonymes mais j'ai en effet ressenti de tout mon être tout ce que vous nous offriez ce soir si généreusement, et j'ai été vraiment comblée de joie et de bonheur!) Comme toujours tout a été fait professionnellement, artistiquement et avec un humour fin. MERCI!"

***

"Un grand merci pour le concert!!!!! On y a assisté pour la première fois et on en a été tout simplement émerveillé!!!! On attendra de nouvelles rencontres avec votre groupe formidable. Est-ce qu'il y aura une vidéo du concet?"

***

"Il y a un an j'étais une adversaire farouche de cette thématique - la chanson yé-yé - surtout à cause de son manque de "spiritualité". Mais le spectacle que j'ai vu - joyeux, effervescent, haut en couleurs, musical, très en vogue (en raison de son style "vintage"), optimiste, tellement nécessaire en ce temps pluvieux d'automne et en cette période mélancholique de crise a eu raison de tous mes doutes et de tout mon scepticisme. On peut dire avec certitude que le festival de cette année, bien que ses héros faisant partie de la jeunesse rock'n'roll des années 60, le cèdent de beaucoup à l'envergure du génie de Brassens, Brel et Gainsbourg, héros des trois festivals précédents, a su les eclipser. La maîtrise des scénaristes, metteurs en scènes, artistes croît à vue d'œil! Bravo au Chœur Georges Brassens!"